Fanch prépare un tour du monde à la voile

06 nov. 2017

Fanch, le photographe de Saint-Jean-d'Arvey, va se lancer en juin prochain dans une nouvelle aventure.

Il aura alors 59 ans. Déjà  aguerri aux pires mers du monde à  bord de sous-marins nucléaires ou encore de porte-avions, il a l'intention d'effectuer un tour du
monde à  la voile, en solitaire et sans escale, sur un bateau de série de 12 mètres à¢gé de plus de 30 ans! Ce n'est pas une course, il n'y a pas de réglement, pas de contrainte, pas d'obligation, pas de prix non plus. Juste la récompense ultime d'avoir concrétisé un rêve.

« J'envisage de passer 10 mois en mer, en continu, face à  moi même. L'histoire de cette aventure commence lorsque Guy Bernardin m'a proposé de réaliser, en même temps que lui, un tour du monde en solitaire, dans l'esprit de Bernard Moitessier » . C'est à  Port-la-Forêt, en Bretagne que son fidèle voilier, avec lequel il a franchi le cap Hom, entame une révision à  l'institut nautique qui va durer sept mois.


Grâe au partenariat mené par Jeanneau (le constructeur de Chanik], tout va y passer: la coque, le pont, le gréement, la quille, le safran, le moteur, l'électricité et quelques aménagements spécifiques... Pour la logistique, Fanch a aussi besoin de collecter des dons. «Mais plus qu'un exploit technique ou sportif, c'est avant tout un défi humain, un vrai dépassement de soi. La grande difficulté du projet consiste à  rester en autonomie complète pendant une dizaine de mois sur des mers hostile », précise le navigateur.

Yves BERDOU

En lire d'avantage | Le Blog de Fanch


Autres communications

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.